Ventilation

Pour garantir un air sain dans votre maison, le renouvellement de l’air est indispensable. Il existe des technologies adaptées à chaque logement.  Si une maison, ou n’importe quel habitacle n’est pas ventilée, le taux d’oxygène va diminuer, l’humidité, les polluants, les virus, les bactéries et les champignons  augmentent, ce qui peut être à long terme dangereux.

Aujourd’hui il existe sur le marché plusieurs système de ventilation
type A , B , C , D et system JAGA –oxygène

Pour garantir un air sain dans la maison et économiser le maximum d’énergie, nous travaillons avec les systèmes de ventilation centralisés (type C et D ) qui permettent de renouveler automatiquement l’air de toute la maison. Ces systèmes font l’objet d’articles spécifiques:

Le VMC Simple Flux: le plus utilisé, notamment en rénovation

La VMC simple flux est un dispositif permettant le renouvellement de l’air intérieur. Le fonctionnement d’une VMC simple flux est basé sur un extracteur électrique (un ventilateur inversé), qui est situé généralement dans le grenier, et qui aspire l’air vicié de l’intérieur (humide et pollué) pour faire rentrer de l’air neuf de l’extérieur (aussi appelé frais). L’extracteur aspire l’air, ce qui créé une dépression dans la maison : l’air de l’extérieur va ainsi rentrer dans la maison grâce aux bouches d’entrées d’air situées dans les pièces principales (salle à manger, salon, chambre, bureau…). L’air extrait par les bouches d’extraction situées dans les pièces de service, c’est-à-dire celles contenant un point d’eau (cuisine, salle de bain, WC, etc.), est ensuite évacué vers l’extérieur via des gaines et une sortie en toiture.
Schéma d’une VMC Simple Flux

Avantages de la VMC Simple Flux
La VMC simple flux, qu’elle soit microwatt ou non est très bon marché comparée au système de VMC double flux
Les consommations électriques sont faibles, surtout dans le cas d’un système microwatt
Ne nécessite pas un entretien très poussé. Il suffit de nettoyer les bouches d’entrées d’air et d’extraction de temps en temps (voir ci-dessous, comment bien entretenir sa VMC)
Le système hygro B permet une vraie régulation en fonction de la présence ou non d’activité dans la maison
La plupart des systèmes sont équipés d’un moteur à 2 vitesses. Il faut réserver la vitesse maximum lorsque vous prenez votre douche ou cuisinez
l’encombrement est assez faible, ce qui facilite ça mise en place en rénovation, pour remplacer une ventilation naturelle par exemple

Inconvénients de la VMC Simple Flux
Les pertes par renouvellement d’air sont assez importantes et font donc augmenter la facture de chauffage de façon sensible
Le confort n’est pas toujours au rendez-vous, en effet, il se produit souvent un effet de courant d’air froid, notamment près des fenêtres

Le VMC Double Flux: le plus confortable et plus économique pour chauffage , mais un peu plus difficile à mettre en œuvre. Le travail d’un professionnel est nécessaire notamment pour le dimensionnement des gaines et le choix du matériel de qualité

Le système permet par le biais d’un échangeur (bloc sous le toit) de récupérer la chaleur de l’air extrait (en orange) pour la transférer à l’air soufflé (en bleu puis vert). Il n’y a pas de mélange entre l’air extrait et l’air soufflé, il n’y a qu’un échange de chaleur. L’air est extrait dans les pièces dites de service : Cuisine, salle de bain, WC, cellier… Bref, toutes les pièces disposant d’un point d’eau. L’air est soufflé dans les pièces dites principales : salon, salle à manger, bureau, chambre.
A noter que le caisson doit obligatoirement se trouver en volume isolé (pas d’installation en combles perdus isolés avec de la laine déroulée sur le plancher par exemple). De plus, toutes les gaines qui passent en volume non isolé doivent être calorifugées, pour éviter l’apparition de condensation qui serait dangereux pour la santé des occupants.
Schéma de principe de la VMC double flux

Avantages d’une VMC Double Flux
La consommation de chauffage diminue puisque l’air qui entre est plus chaud et doit donc être moins chauffé
On gagne en confort puisqu’il est plus agréable d’avoir de l’air entrant à 10°C plutôt qu’à -5°C
Les bruits de l’extérieur sont considérablement réduits puisqu’il n’y a plus d’entrée d’air au-dessus des fenêtres
Compatible avec ⦁ les puits canadiens, qui permettent une réelle rentabilité énergétique et offre la possibilité d’un rafraîchissement en été

Inconvénients d’une VMC Double Flux

Du fait de ses consommations électriques importantes (et du ⦁ facteur de conversion de 2,58) ,pour avoir un consumation électrique raisonnable moteur doit être model DC (courant continu)
Les moteurs tournent de plus en plus souvent à plein régime si les filtres de l’échangeur ne sont pas nettoyés régulièrement (une ou deux fois par an)
Risque de bruit dans les gaines en case de mauves dimensionnent gaine, notamment au niveau des bouches de soufflage, donc dans les pièces de vie
Encombrement assez élevé et nécessité de placer le système dans un local chauffé
Condensation possible dans les gaines si mal installée ou lors d’un arrêt prolongé du système. En conséquence : apparition de moisissures qui polluent l’air soufflé, ce qui est dangereux pour la santé. État des gaines et des filtres à contrôler très régulièrement

Le VMC system JAGA

La ventilation JAGA, est peu connue car récent. Le principe est l’exact opposé d’un VMC double flux qui ventile la totalité du logement. JAGA ventile local par local séparément, contrôlé par des capteurs de CO2 et/ou hygrostats intégrés ou placés par zone mesurant constamment la composition de l’air intérieur. En effet, ce système travaille comme système type C mais avec pré réchauffement de l’air par ventilo-convecteur , cela nous évite effet des courant d’air froid, notamment près des fenêtres. En plus avec une très bonne régulation de ventilation nous diminuons la consommation de chauffage comme avec le system type D !
Fort recommandé pour la rénovation mais aussi pour les nouveaux logements.